Les rides liées à la qualité de la peau

1) REVITALISATION, REJUVENATION, MESOLIFT

Il s’agit d’un traitement biologiquement actif et global des causes du vieillissement cutané.
Il s’effectue par des injections multiples dans le derme, à l’aide d’une aiguille très fine. De très petites quantités d’un complexe nutritif et revitalisant sont injectées le long des rides et en nappage sur tout le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains.

La composition des produits doit apporter les ingrédients actifs suivants :

  • des vitamines (Vitamines C, B10, B8, B5, B9, I , B3, B6, B2, B1, E, A, B12 ) qui agissent sur la souplesse, la densité de la peau, sur le métabolisme des acides gras, sur la synthèse du collagène et ont une action anti-radicalaire.
  • des minéraux qui à l’état d’ions améliorent les différents métabolismes biologiques
  • des acides nucléiques qui sont porteurs d’informations permettant de réguler la synthèse des protéines
  • des acides aminés qui ont une action sur la synthèse protéinique par les fibroblastes, en particulier collagène et élastine.
  • des coenzymes qui sont des activateurs biochimiques augmentant la vitesse de construction tissulaire.
  • des agents réducteurs qui stoppent les réactions d’oxydations radicalaires des cellules du derme et de l’épiderme
  • de l’acide hyaluronique qui est un élément indispensable à l’équilibre visco- élastique donc l’hydratation du derme et de l’épiderme.


L’indication du choix des produits s’effectue en fonction de l’état cutané du patient et du résultat attendu.

- Le traitement est ambulatoire, peu traumatisant, peu douloureux et sans risque.
- La séance dure de 15 à 20 minutes environ, en fonction de la surface à traiter.
- Le protocole habituel comporte une phase dite « d’initialisation », puis une phase de « réparation » , et enfin une phase dite « d’entretien ».
- La première phase comporte 4 séances espacées de 1 semaine à 15 jours. La deuxième phase comporte 2 séances espacées de 1 mois. La troisième phase : 1 séance tous les 2 à 6 mois.
- L’intervalle idéal en fonction des séances sera déterminé par la qualité cutanée du patient. La revitalisation des peaux matures nécessite un rythme plus rapproché que le traitement des peaux jeunes.
- Les résultats sont naturels, progressifs et cumulatifs dès la première séance, la peau est plus hydratée et tonique.
A moyen terme le teint devient progressivement plus éclatant et uniforme.
La peau relâchée, se restructure, se redensifie et se retend.
- L’entretien thérapeutique se fait en continu (voir protocole).
- Ce protocole utilise des produits qui aident à traiter la cause du vieillissement et non ses conséquences. Les résultats sont ainsi d’autant plus naturels.
La combinaison avec l’arsenal anti-âge classique (comblements, toxine, peeling, laser) est sans contre-indication voire parfois même recommandée.

2) LES PEELINGS CHIMIQUES

PEELING : Comment ça marche ?

Le terme peeling englobe toutes les actions conduisant la peau à peler, c’est à dire à se renouveler. Mais l’action rajeunissante du peeling ne provient pas seulement de cette desquamation.

Cette nouvelle jeunesse vient aussi du fait que les produits utilisés pour provoquer l’exfoliation déterminent également un resserrement cutané. C’est cette rétraction de la peau qui efface en partie les petites flétrissures superficielles de la peau et entraîne une remontée des traits.

Bien entendu, il ne faut pas attendre du peeling un résultat du même ordre que celui du lifting. Le peeling n’enlèvera pas l’excès de peau, mais il fera « comme si » en raffermissant uniformément le visage, en gommant les ridules, les cicatrices d’acné, les tâches de la peau. C’est vrai, les peelings donnent une peau magnifique et rajeunie de dix ans.

  • L’ACIDE GLYCOLIQUE: le plus nouveau
    En d’autres termes, il affine la peau dont la texture a tendance à s’épaissir sous l’influence de l’environnement et du vieillissement. Partant de ce principe, les meilleurs succès de l’acide glycolique s’obtiennent sur les peaux encrassées par une accumulation de cellules mortes, les peaux acnéiques, vieillies ou endommagés par le soleil.
  • LA RéSORCINE : le coup de fraîcheur
    On appelle la résorcine « la pâte de Unna » . Elle ne connaît pas de contre indication, sauf pour les peaux noires.
    Par sécurité, un test d’allergie est pratiqué derrière l’oreille. Dix jours après, il est possible de procéder à l’application. On ressort de tout cela le visage rosé, un peu enflé, la peau pèle et devient brun foncé avec de petites croûtes pendant 6 jours.
    Il faut éviter d’aller au soleil pendant le traitement et dans les trois mois qui suivent.
    Ce peeling correspond à un fort coup d’éclat. Il convient aux peaux fatiguées, aux teints brouillés à pores dilatées et aux très fines ridules.
  • PEELING AU T.C.A : le moyen terme
    Avec le peeling au TCA, on est gêné, pendant une semaine. C’est un peeling assez doux dont la base est l’acide trichloracétique mélangé à de la glycérine. Parfois, la peau doit être préparée pendant deux semaines avec des crèmes spécifiques.(Vitamine A acide). L’application du peeling lui-même se fait en une seule fois. La peau va blanchir, puis rougir et se dessécher pour s’enlever en lambeaux en une semaine.
    Il faut bien entendu protéger la peau ensuite des rayons du soleil par l’application d’un écran solaire.
    Les résultats sont très satisfaisants sur les peaux avec de nombreuses ridules et épaissies par les agents aggravants du vieillissement: soleil, tabac, stress…

3) LE RESURFACING LASER

L’agression la plus courante au niveau du visage est due à l’exposition solaire qui entraîne une perte d’élasticité de la peau avec apparition de tâches et de ridules, donnant un aspect fripé de la face et va accélérer les processus du vieillissement cutané.
Pour traiter ces dégâts du temps, on parle aujourd’hui de « traitement au laser ».

En quoi consiste cette technique ?
Laser veut dire lumière. En fait, ce n’est qu’une combinaison savante de lumière, le rayon lumineux a des propriétés différentes.
En ce qui concerne le rafraîchissement de la peau, le laser agit avant tout en abrasant celle-ci.
Une ride, ce sont deux montagnes au bord d’une vallée :
- soit on remplit la vallée par un produit de comblement ( l’Acide Hyaluronique, par exemple),
- soit on abrase les montagnes : c’est le cas du traitement au laser qui vaporise une certaine quantité de la peau à chacun de ses passages.

Autre propriété du laser : il entraîne une rétraction de la peau par formation de nouvelles fibres de collagène (shrinkage), ce qui régénère considérablement les tissus cutanés, d’où un aspect plus ferme, plus lisse et plus jeune de l’épiderme.

Il existe deux types de laser :

  1. Les lasers CO2 ultrapulsés (les premiers)
    Ils abrasent de façon importante . La chaleur qu’ils provoquent entraîne une formation de fibres de collagène . Ce type de laser est destiné aux rides profondes, aux peaux qui ont perdu leur élasticité.
    Le laser CO2 est généralement utilisé pour traiter soit toute la face, soit les paupières ou encore le pourtour de la bouche.
  2. Les lasers Erbium yag (deuxième génération)
    Ils abrasent de façon moins importante et n’entraînent pas de rétraction de la peau.
    Ils sont réservés au rides superficielles et isolées, donc aux peaux plus jeunes.

Au niveau de la face, quels sont les résultats ?
- les rides verticales de la région péribuccale constituent une très bonne indication pour un traitement au laser qui donne d’excellents résultats.
- A ce niveau, en postopératoire, les rougeurs durent plus longtemps que sur les paupières : elles peuvent persister trois à quatre semaines, mais elles seront camouflées au huitième jour par un maquillage spécifique.
- En ce qui concerne le traitement de toute la face ( laserbrasion ), pour celles qui ont une peau très ridée, les suites sont plus lourdes.
Le visage reste rouge et gonflé pendant quatre jours, puis les rougeurs s’atténuent progressivement pendant un mois. Pour ces cas nécessitant davantage de soins postopératoire, le « nursing » est plus important, mais le résultat est exceptionnellement harmonieux car c’est tout le visage qui apparaît rajeuni, merveilleusement rafraîchi.
La peau, plus ferme, plus tonique, est indiscutablement de meilleure qualité.
Lorsqu’il s’agit d’abraser seulement quelques ridules de la face, on utilise des lasers Erbium de nouvelle génération et là, les rougeurs disparaissent rapidement au bout de trois à quatre jours en même temps que les rides traitées.

Ces traitements au laser comportent-ils des risques ?
Tout candidat à ce type de traitement doit rechercher avant tout un praticien ayant acquis une bonne expérience des lasers.
Le risque le plus fréquent, pour les peaux brunes ou mates, est la survenue d’une hyperpigmentation ( tâche marron ) laquelle finit
cependant par disparaître après quelques mois. Mais ce risque est minime si on prend soin de préparer la peau avant l’intervention avec des produits de dépigmentation adaptés.
Autre risque : autour de la bouche, chez les personnes porteuses du virus de l’herpès, une poussée peut apparaître si on ne l’a pas enrayée par un traitement préventif.

En conclusion : Les traitements Laser de Resurfacing cutané sont aujourd’hui parfaitement codifiés et permettent de retrouver une peau tonique et rajeunie.

    Les traitements Laser de Resurfacing cutané sont aujourd’hui parfaitement codifiés et permettent de retrouver une peau tonique et rajeunie..

    qualite-avant.jpg