La lipolyse et la lipotomie

lipolyse.jpgCes deux techniques médicales ont pour propriété d’affiner la silhouette en agissant sur les amas graisseux et sont une alternative à la liposuccion. En fait le principe est le même, il s’agit de détruire une partie des cellules constituant le tissu graisseux dans une zone définie.
Cette destruction ou lyse entraînera une réduction de volume à l’endroit traité. Une des principales raisons de la naissance de ces techniques repose sur leur innocuité, l’absence d’anesthésie générale et de suite opératoire, permettant une reprise des activités immédiates.

La lipolyse

Le principe
Le médecin injecte par voie sous-cutanée profonde un cocktail contenant de la phosphatidylcholine (ou lécithine de soja) substance qui va détruire les cellules graisseuses ciblées.

Le protocole
Une séance tous les deux mois avec un mélange à des concentrations spécifiques et bien codifiées. En règle générale, il est nécessaire pour un traitement complet d’effectuer 2 à 4 séances. En plus de la réduction des amas graisseux, on observe une rétractation de la peau au niveau des zones traitées, la peau reconstruisant une surface lisse et homogène. Les séances sont quasi indolores et permettent une reprise immédiate de toute activité. Les suites immédiates sont constituées
de rougeur, de gonflement et de chaleur qui s’estompent en quelques jours.

Les zones
Le double menton, les bajoues, la culotte de cheval, les poignées d’amour, les bourrelets du dos, la face interne des cuisses, des bras, des genoux.

La lipotomie

Le principe
Le médecin injecte par voie sous-cutanée profonde une solution hypoosmolaire. Ce soluté pénètre dans les tissus interstitiels et par différence de pression va entraîner un gonflement des cellules adipocytaires qui, fragilisées, subiront une rupture de leurs membranes. La méthode consiste en une infiltration régulière de la zone à traiter.

Le protocole
Deux séances sont nécessaires en moyenne à un intervalle d’un mois. Il est fortement conseillé entre les séances de compléter les injections par des drainages lymphatiques.

Les zones
L’abdomen, les hanches, les poignées d’amour, culotte de cheval, les cuisses et face interne des genoux.

Ces deux techniques non invasives ont pour but d’affiner la silhouette en agissant directement sur les amas graisseux. En résumé, elles s’adressent à tous ceux et toutes celles que la chirurgie rebute et qui n’ont pas obtenu par les régimes les satisfactions escomptées.

    Affiner la silhouette pour tous ceux et celles que la chirurgie rebute ; une alternative à la liposuccion.